LE POÉMIER

Le bonheur est dans le pré
Cours-y vite Cours-y vite

Paul Fort


Quand la raison ne tient plus à la rime
La rime saisissant la balle au bond
Saute par-dessus la haie du Bonheur
Qui paissait dans le pré

Quand le bonheur pour ne pas passer
Monte sur l’arbre à poèmes
Et fait pousser les feuilles
De son beau poémier





feuilles de poémier
dorio 26/10/2021

http://eloge-de-l-arbre.over-blog.com/

découvrez le site d’exception qui rend nos frères les arbres vivants et merveilleux

POÉSIE NE FAIT PAS DE VAGUES





Poésie ne fait pas de vagues
Elle vogue de nuit en nuit
Sur la barque d’un Anonyme.

Fanal, feu latent, exercice,
Poème en rupture, brisures
Que l’on recolle pièce à pièce.

Les mots viennent de toute part
Mais il faut les laisser passer
Ou bien les isoler en chambre
De décontamination.

Sans livre à portée j’ai du mal
J’ai du mal sans papier stylo
Mais persiste la tête pleine
De tous les poèmes nourriciers.

À la fin sans pouvoir me plaindre
Sans voix sans oreille et sans yeux
Je n’aurai alors pour survivre
Que les mots sur les lèvres
De celles qui m’ont aimé.


 

dessin de sable vague de Fos sur Mer septembre 2021

L’ÉTHIQUE D’UN POÈME

Os antiguos invocavam as Musas
Nós invocamo-nos a nós mesmos.

Alvaro de Campos alias Fernando Pessoa

Les Anciens invoquaient les Muses
Nous, c’est nous-mêmes que nous invoquons.


de la vie de la mort
de l’esprit et du corps
naissance d’un poème

de Rimbaud ma Bohème
un pied près de mon cœur

de Baudelaire aimer à loisir
au pays qui n’existe que sur la page
de l’Invitation au voyage

Aimer et mourir 
Subsumer notre mort
Dans la maison où souffle
L’Éthique d’un poème :

les mots pour le dire
le sujet et ses hétéronymes
le monde qui s’imagine