JE ME PERDS DANS MES RÊVES

JE ME PERDS DANS MES RÊVES mais comme dans un grand jeu de l’Oye il y a des cases d’épreuves pour m’avancer ou me rétrograder il y a des citations est-ce de la Bible ou de Shakespeare ? des vers de Jean Racine Je me trompais moi-même ! Ami n’accable pas un malheureux qui t’aime. Pylade ou Oreste ? Au reste toujours l’odeur du sang : tous les parfums de l’Arabie n’adouciraient pas cette petite main shakespearienne qui écrit sur son papier qui se déploie sur des centaines de verstes Anton Tchekhov dit de ces anciennes mesures de longueur : elles ne sauraient vous accabler autant qu’un homme qui s’incruste chez vous pour parler sans fin C’est ce que font la kirielle de romanciers vendus comme des petits pains non ? De grâce petit me dit le poète de Face à ce qui se dérobe ne te laisse pas emporter dans la caravelle de la prose du monde qui va t’enfouir corps et biens Et continue s’il te plaît à te perdre dans l’espace d’un texte où le temps mis à l’éprouver tout au long d’une vie va peut-être te donner in fine la chance de retrouver ce lecteur de toi-même rêvé par celui qui partant à la recherche du temps perdu découvrit qu’il possédait un sens spécial tel celui ou celle qui regardant dans un télescope fait apparaître les étoiles qui sont invisibles à l’œil nu Moi poursuit l’écrivain protée j’ai tâché de faire apparaître à la conscience des phénomènes inconscients qui, complètement oubliés sont situés très loin dans le passé…   

source manuscrite Martigues 14 janvier 2023

21 EXERCICES D’UN RÊVEUR VIGILANT

JE T’RÊVE

Ah ! Si je connaissais un homme
Qui oublie le langage
Pour avoir à qui parler.
Tchouang Tseu

Je rêve que j'erre dans l'infini 
des rêves de mon être imaginant
Je rêve de la fin de partie de ma vie d'enseignant 
et de la folle école

Je rêve que l'on m'appelle par dérision
 Maître François Villon
L'an soixante-sixième de mon âge
Je rêve encor d'enfantillages


Je rêve du crayon et de la craie 
Je rêve du lézard et du chardonneret
Je rêve de la prise d'Ilion et du cheval de bois

JE T’RÊVE (21 exercices d’un rêveur vigilant)
Editions Rafael de Surtis décembre 2011

RÊVES À BORD : VIGIE VIRGILE CENT ANS DE SOLITUDE

RÊVES À BORD

Rêves à bord se dit le rêveur vigilant Rêves de vigie sur des vers de Virgile alias Publius Maro prononcé comme notre bon Marot (je mavance un peu car latin décole ne fit) Rêve des vents dautan venus de la Montagne Noire Rêve dAuréliano Buendia face au peloton dexécution qui ouvre le récit du réalisme magique de Cien años de soledad  Rêves des pèlerins perplexes devant le Christ Sémaphorique du tympan de Conques Rêves où le rêveur vigilant laisse à ses lecteurs bienveillants le soin de démêler fantasmagories et réminiscences Rêves des coqs à lâne et des poules du couvent qui couvent leurs œufs homographes Rêves qui nont pas de noms et que lon pousse sur le papier comme simple rêverie sans la surcharge daucun savoir 2 Rêves puisés dans les textes de Michel Butor (Matières de Rêves) ou de Philippe Jaccottet (Les Semaisons) Rêves faits maison parmi les près de Naouzos où je gardais enfant les vaches faisant leurs bouses à côté des « tuttes » de grillons Rêves dOrion et du père Dorio qui appela Sirius son chien de chasse à la bécasse Rêves de jubilation issus de mai 68 faits dans une soupente où mhébergeait une actrice de tragédies Rêves damours délices et orgues Rêves polysémiques de Sapientia : nul pouvoir, un peu de savoir, un peu de sagesse, et le plus de saveur possible 3 Rêves de fin de partie où lon sabandonne à lénergie du vide sans penser ni redouter la venue du Grand Couac

1 Cent ans de solitude Gabriel García Márquez 2 Gaston Bachelard 3 Roland Barthes (derniers mots de sa Leçon au Collège de France)

https://www.leseditionsdunet.com/livre/un-dictionnaire-part-moi

RÊVES À L’ÆNCRE



	Des rêves de loups et d’ourses
Jaillissent d’un sommeil sourd
Je ne sais de quelles sources
Sur leurs mousses de velours

Des nymphes aussi me poursuivent
Sorties du Sonnet en X 1
D’étranges ardeurs jouissives
Déploient licornes et nixes

-Arrête-là ! Jette l’ancre !
J’entends la voix de l’Ancien
	-	Rêves sont bouteilles à l’encre
Dit le métaphysicien

1 Stéphane Mallarmé