UNE VOIX INCONNUE




je fais espace à mon démon
dans la neutralité des choses
un jour de tournures de phrases
on me dit je ne comprends pas
les poèmes comme vous
cachés dans leur peau d’écriture


Nathanaëlle Quoirez
Kaïros
(vient de paraître
collection Polder)

Une voix inconnue
Sur ces petits bouts de textes
Assemblés en un recueil
de poésie

Avec le temps
-le très long temps-
Si je me lance dans une lecture nouvelle
Je me tiens à un seul critère :
Le texte grandit avec ses lecteurs
Que l’on peut lire comme :
Dans le chaos qu’est toute vie
Est-ce que cette manière de l’écrire
-je l’ai là sous les yeux
en 58 pages-
va dévoiler un aspect qui était resté caché
de mon identité ?
Ou non…

Cette nuit
(car c’est la nuit, au lit,
que je me livre à l’exercice)
C’est Oui 







IL PLEUT DOUCEMENT SUR L’UKRAINE

A tous ceux, (à toutes celles), qui, de tout temps, sous un régime totalitaire,
Ont cherché refuge dans les livres, l’art, la beauté, 
Au péril de leur vie.

Ossip Mandelstam (1891-1938)
Mort en déportation pour avoir écrit 
Épigramme contre Staline
Il pleut doucement dans ma tête
Romances sans paroles comme écrivait Verlaine
Des mots pleins de stupeur
Pour apaiser ce cœur qui s’écœure
Devant l’invasion de l’Ukraine

Il pleut doucement sur ma page
Comme il pleure sur cette ville
Qui aspirait à vivre comme nous
À Paris Berlin ou à Vienne
Et qu’un autocrate sanguinaire
À la mode de Staline et d’Hitler
Veut rayer de l’Histoire

Il pleut doucement sur ma nuit
Sur la fureur et le bruit
De cette tragédie

26/02/2022





COME DI LE CHANT SOUS LE TEXTE

Comédie
La comédie d’un jour
« come di » Paolo Conte
Tragédie 
Paroles démentes du roi Lear

Ire ou ivresse
Tu n’emporteras icelle en paradis
dit le manuscrit
issu de quelque encrier sans nuit 1
ou bien du retour de la lumière absconse 2


Lire des Poésies
Cette pratique que les contemporains
Camelots activés par la pression de l’instant1
Savent de moins en moins exercer

Incapables d’apprendre à déceler
L’air ou le chant sous le texte1

1 Mallarmé 2 Marot

PETITS RIENS DE BON ALOI







La poésie
Ces petits riens
Aériens 
(diérèse)

L’esprit des bois
Forêt de Grimm
Petit Poucet
En intérim

La poésie
Qui fait le guet
Et qui pagaie
Dans la nuit noire
Transfigurée

Son nom est rime
Qui hâble et frime
Tourne ses lois
En bon aloi

La poésie
Spectre badin ?
Je n’en crois rien

Italiques Victor Hugo

LA FLAMME VACILLANTE DES POÈTES DE L’EXIL





E qualquer margem serve
Para receber o lamento
Que não cabe no papel

Nuno Júdice (1949-   )

Et il est une marge qui sert
à accueilir le lamento
qui déborde du papier

(ma traduction)


Le poème évoque les poètes de l’exil
-littéralement hors sol-
Le poète cite Ovide, Dante, Camões
(beaucoup de noms, reconnaît-il, lui échappent)

Je songe à Clément Marot
Poète non pareil
Auteur de grandes merveilles
Dont le catholicisme fanatique
Eut la peau

Y sueño a Antonio Machado
Qué con facilidad
Confundia Belleza y Bondad 1

La nuit quand les mots traversent plus aisément l’Esprit
L’esprit de résistance pour celui qui maintient en lui
La flamme vacillante de la poésie

1 Et je songe à Antonio Machado
Qui, naturellement, fusionnait en lui,
Beauté et Bonté. 


flammes vacillantes hypnographies Dorio 18/12/2021