VOILÀ TOUT EST DIT





J’ai beau les retenir les mots m’échappent

Je connais leur danger leur manque de réalité

Mais je suis dans l’arène

Le dictionnaire est lâché

Je le cite et m’adonne à sa versatilité





J’ai beau les retenir les mots m’échappent

Vaniteux mesquins égocentriques

Intrigants facétieux

 – Passez au large leur dis-je

Laissez-moi à ma guise robinsonner





Mais  ils ne m’écoutent pas

Ils s’écoulent sans cesse

Fleuves intranquilles

Qui sortent de leur lit

Sans raisons et sans rimes





Ils passent d’un lieu à l’autre

D’un livre terminé à un livre recommencé

Jusqu’au jour –cette nuit –

Où les mots enfin reposent

au fond du sablier :





Y con eso quedo dicho todo !*

Voilà…tout est dit !





*derniers mots de Bartleby y compañia

Enrique Vila-Matas (2000)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :