BADINERIES DANS MON LABYRINTHE





Étendant les mains hors du lit, Plume fut étonné

de ne pas rencontrer le mur.

« Tiens, pensa-t-il, les fourmis l’auront mangé… »

et il se rendormit.

Henri Michaux





Je ne suis pas dans le monde

mais dans mon lit





Je ne suis pas dans la lune

mais dans le livre d’un certain Plume





Je ne suis pas dans les lieux communs

mais dans ma chambre d’éveil





Je ne suis pas un loup au pelage roux

mais un loup qui passe entre les mailles

et les manilles du temps présent





Je suis le verbe maladroit

de cette ébauche de poème

abandonné

au plus profond du labyrinthe





BADINERIES
un autre nom
de mes labyrinthes
Acrylique Encres de Chine
sur toile

Dorio 2016

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :