QUAND LIRE C’EST FAIRE

Mes fantaisies naissent de presque rien…un grain de poussière sur la toile suffisait à Miró…pour Dorio c’est un mot issu du dernier rêve…d’un livre sous les yeux… ou d’une conversation d’hier au téléphone ou par courrier électronique…le plaisir de vive voix étant asteure interdit…c’est la période du virus dit corona ou covid19…qui dévaste la planète et confine ses habitants…Faites seulement faites…j’ai cette formule dans la tête…et la voilà au bout de la plume qui trace cette page…une fois n’est pas coutume je l’ai écrite comme un éclair…je vous fais sa photo…vous jugerez par vous-même…mais faites donc…no más disent les latinos à tout moment…et au Pérou c’est le familier no masito…et par le fait…cette nuit pour toi lecteur et toi lectrice…qui aurez suivi jusqu’au bout cette fantaisie…je vais transformer la célèbre formule quand dire c’est faire…en quand lire c’est faire…à toi d’en placer une maintenant…d’ouvrir ta page…et de faire disparaître celle-là…





18/04/2020 02h47

la page écrite
à la vitesse de l’éclair

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :