À MA BONNE AMOUR ET LÉAL AMIE





ICI OÙ JE ME TIENS









Oiseau tranquille au vol inverse oiseau

Qui nidifie en l’air

Guillaume Apollinaire





Perdu dans mes pensées

Je laisse aller sans m’y arrêter

les idées qui viennent

et puis qui passent





Ici où je me tiens

Loin du monde saturé de bruit

et d’interminables querelles





Avec cette confiance

venue d’enfance

et de la longue fréquentation

des grands chants

de bone amour et  de leal amie





Ouvert à la littéralité

aux multiples sens posés

qui douent ainsi d’authenticité

notre humaine et si fragile condition

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :