UNE NUIT QUI N’EST PAS LA NUIT

je suis dans une nuit qui n’est pas la nuit
Je suis dans une nuit qui n'est pas la nuit
Une hirondelle de mer y passe imitant les mobiles de Calder
Je suis dans une nuit nue et sans mémoire
Cent mémoires brouillées par celles
des poètes lyriques qui jadis se confiaient

Je t'ai aimée
Je t'ai perdue
Tu étais mon île
J'étais ton poète béni des dieux

Je suis dans une nuit qui n'est pas la nuit
C'est une sentinelle un sentier une fleur
Un oiseau qui émigre au-delà des mers


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :