CHRONOS

On s'escrime jetant ses filets
de textes plus ou moins serrés
de poèmes avec ou sans rimes

Fils de chaîne et fils de trame
On croise entrecroise nos brins
d'histoires de mots d'idées

On multiplie fragments essais
Comme le Temps enfant qui joue
à la marelle au jeu de barre à l'Odyssée

Mais à la fin des fins
qui nous échappe inachevée
Chronos triomphe et rompt nos vies
désormais trépassées


Chronos

Rejoindre la conversation

2 commentaires

Laisser un commentaire

Répondre à Jean Jacques Dorio Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :