C’ÉTAIT LE BON TEMPS DE LA VIE





Fougères d’étoiles dans la nuit des pierres
Dans l’eau le sang des azalées rougit les nénuphars
Sur terre je change des rubis en grappes de groseilles
Tout est bon à ma jonglerie

Composition à partir de poèmes brefs de Jean Orizet (1937-…) 



C’était le bon temps de la vie
Quand pour le livre de poche jeunesse
70 poètes offraient leurs bouquets
de Caprices de l’air Trésors de la terre
Paysages de l’eau Mystères du feu 1

C’était, comme il n’est pas permis, 
des bulles de savants des rimes et des vers,
Savants pour rire et pour chanter
La pluie sur les galets, le vent sur les dunes,
La fée électricité, l’encre sur les feuillets.

C’était pour les nenfants, les nymphes et pour maman
Qui d’une graine fécondée avait fait petit bout d’homme,
Femme belle comme Vénus, l’étoile des bergers et des petits Jésus,
Des Jeanne et des Marie et de tout ce que j’ai su
À l’école où l’on m’apprit à réciter Demain dès l’aube
Dame souris trotte les Effarés et les poèmes en coq à l’âne de Prévert.

C’était le bon temps de la vie 
Quand l’on croyait au Paradis
Sur terre et mer, l’air de ne pas y toucher,
L’amour de la liberté, l’égalité et la fraternité.

C’était trop beau pour être vrai
C’était avant que la terre ne souffre ses pires calamités
Que le vent souffle son CO2
Que la mer agonise
Et que les enfants crient à tue-tête
Assez ! Assez !



1	Poèmes inédits choisis par Jacques Charpentreau (1928-2016)


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :