RÊVES À L’ÆNCRE



	Des rêves de loups et d’ourses
Jaillissent d’un sommeil sourd
Je ne sais de quelles sources
Sur leurs mousses de velours

Des nymphes aussi me poursuivent
Sorties du Sonnet en X 1
D’étranges ardeurs jouissives
Déploient licornes et nixes

-Arrête-là ! Jette l’ancre !
J’entends la voix de l’Ancien
	-	Rêves sont bouteilles à l’encre
Dit le métaphysicien

1 Stéphane Mallarmé


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :