LE DÉMUNI DE MOTS ET MERVEILLES


C’est devant les mots que je fais mes preuves
J’en suis démuni Je vais les chercher
Dans l’apparition de vers visionnaires
Rien de roman-fleuve Juste une épreuve
Rendez-vous manqués Chocs imaginaires
Qui font mère et mer en mon oreille

C’est devant les mots que surgit l’absurde
Moi Sisyphe Môme Néant Sang bleu
Sourdes apparitions d’un homme-vague
Flux et reflux par des mots et merveilles
Toujours dits par des mots que je ne savais pas 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :