AZERTYUIOP & Cie

Les doigts courent au hasard sur les touches du clavier AZERTYUIOP, c’est tout un programme, avec des escap, des escapades vers des échoppes de village de l’an 40, le tailleur, le sabotier et l’allumeur de réverbères;

c’est tout plein de touches Impr écran, Arrêt défil, Pause Attn, sur lesquelles j’imprime mon ADN, l’accent circonflexe, le tréma et l’esperluette, pirouettes sans cacahuètes;

et c’est le Tout Haut, que je ne touche pas, craignant l’asphyxie de mon texte en train de se faire, Home et Back, Forward, E-mail;

touches compagnes de fortune, qui s’en vont du chapeau, qui lancent les Miró 68, la belle Pandora du théâtre Nerval, la fontaine Bellerie et toute la fournaise obscure de ces nuits qu’il est bon d’oublier;

table des caractères, ma liste de fadaises, que j’envoie derechef hors « Je », vers les autres claviers, qui en feront bon usage ou l’enverront planter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :