RUMINER ENTRE LES MOTS ET LES CHOSES

RUMINATIONS Ressassements. Reusement que l’on peut, à l’écart, ruminer, ressasser, entre les mots et les choses, les mots et leurs connotations, les mots et les maux.  Pendant ce temps-là au moins, puisque ça se contente de « parler dans ma tête », je puis me taire, me terrer et récupérer, un tant soit peu, ma faculté de penser le monde, hors de sa langue engluée, et, accessoirement, de panser mes plaies.

laisser la main tracer ses signes : une autre manière de « rumination »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :