LA NUIT ROUGE

Nuit rouge où l'on danse le rituel pubère
Nuit rouge dans la bouche de noix de kola et d'alcool de maïs
Nuit rouge des fleurs charnelles et des couplets licencieux
Nuit rouge des momies incas qui poursuivent la vie de leurs broderies

Nuit rouge dont on recoud le fil comme le monde
des peaux rouges de roucou
Libation de chicha
et danse circulaire au son de la clarinette basse

Nuit rouge de Michel Portal et de Châteauvallon
De Mingus écrasant son havane avec sa contrebasse


Nuit rouge de l'étranger dans sa cellule de Sisyphe
Nuit rouge des tatouages de chasseurs
qui en appellent aux animaux leurs frères

Nuit rouge des arbres en feu dans les champs de Giono
Nuit rouge de l'oiseau cardinal et de la rose rouge du Caire
De la veine qui court la roche au-dessus de la grotte du Mas d'Azil
En Ariège
De la garance et du soleil couchant de Verlaine


Nuit rouge que l'on peignait à la tempera pour l'icône que Rimbaud portait
les nuits de Bohème dans ses chaussures d'ours


Nuits rouges que cousirent et tissèrent les troubadours
les bardes et les chamans de tous les temps
et de cette nuit particulière
Où le rouge a chanté son kermès sa kermesse

Qui à l'instant est dite et bien dite
  



https://www.leseditionsdunet.com/livre/un-dictionnaire-part-moi