ONIROCRIS





Sur le papier froissé

Je jette mes poèmes

                                                                  Fantaisies pièce à pièce





De quoi me réparer

De la prose du monde

Qui le jour me déchire





Un cheval entre en scène

Il traverse le fleuve

De Mémoire et d’Oubli





Mon papier à présent

Fait boule de neige

Traverse cette Cour





De comédiens inventifs

Faisant passer l’horreur

Des guerres hypertrophiques





Dans leurs Onirocris

14/01/2020
01h00




Onirocri

d’Antoine Bourseiller

Cour d’Honneur du palais des Papes

Avignon été 1973


	

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :