COMME MILLE ÉTOURNEAUX DANS UN ARBRE





L’histoire de l’art est pleine de jalousies

De coups bas de crapuleries

Les beaux artistes adulés ou haïs

Se font maints crocs en jambes

Souillent exècrent se traitent

(je cite) de pleutres simulateurs

arrivistes faux témoins mouchards





C’est réjouissant c’est Rabelaisien

Surtout que à l’opposé

Ce même auteur ordurier

Est capable d’imaginer

Cent mille oiseaux dans un arbre

aux mains immergées…





Shakespeare que j’imagine

Comme un hétéronyme de plus

de l’homme Pessoa (Personne)

a tout dit :

Le monde entier est un théâtre

Et tous hommes et femmes

N’y sont que des acteurs

Ils ont leurs sorties

Et leurs entrées

Et chacun dans sa vie
A plusieurs rôles à jouer





https://www.youtube.com/watch?v=MBzfmvwHs84



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :