TRAVAIL ON NE T’A PAS FAIT LA FÊTE AUJOURD’HUI

DÉFILÉ DU PREMIER MAI
2020

AU PREMIER MAI

C’était le premier mai

pour les ouvriers

les anciens tout rongés de silicose

finissant dans une lente agonie

petit bout de poumon

par petit bout de poumon





C’était le premier mai

pour les patrons

les petits maîtres de droit divin

bénis par l’évêché

polis embaumés

avant l’heure du cercueil





C’était le premier mai

des défilés de la cocarde

et du drapeau

de l’espérance syndicaliste

reflétée dans les yeux des enfants

 qui suivaient le défilé

le muguet et l’Huma de Jaurès dans la poche

même si l’on savait à peine lire





C’était le premier mai

la solidarité le bonheur garanti

à l’horizon du Grand Soir

C’était le premier mai

les mains du premier mai

serrées sur un bouquet de Fleurs d’Utopie


Et aujourd’hui premier mai

je ne sais rien ajouter de plus

Il n’y aurait pas de premier mai pour demain –

ces lendemains qui cruellement déchantèrent !


Et aujourd’hui premier mai si je ne sais que dire

je sais que faire :

la révolte sereine

contre tout homme qui exerce le pouvoir pour sa gloire

et je sais que rechercher :

la bonne vie pour les humbles

dans des institutions laïques et solidaires

Il ne faut point dire aux fils de la terre

 qu’il y a une justice toute-puissante qui rétablira l’ordre*”

…ni au Ciel ni sur Terre !


C’est le premier mai

Le premier mai qu’il ne faut pas laisser s’en aller

Malgré vents et marées

Jamais!





* Alain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :