LE POÈTE DÉPOURVU





LE POÈTE DÉPOURVU





Pauvre poète

S’abreuvait de mots dorés

Pour dorer la pilule

À ses mécènes

Afin d’obtenir quelques subsides

D’eux





« Poète dépourvu »*

En rajoutait un peu

Avec l’humour rentré

D’un affamé

Qui « pauvre ment »





Mais poète aussi

sans le dire expressément

appliquait les canons épistolaires

mis à jour par Érasme





D’abord tu flattes

et persuades ton donateur

que c’est la personne idoine

qui correspond à ta requête





Ensuite tu formules

mezza voce

ta demande





Enfin tu remercies

ornant tes rimes

« par science et art gent »





Pauline Dorio reprenant

« les épîtres de requête

de Roger de Collerye

« poète dépourvu »

en fait la démonstration





un article paru dans un ouvrage collectif

franco-allemand ayant ce titre

qui est au cœur de notre présent :

Vulnerabilität/ La vulnérabilité)





Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :