UN POÈME MAIGRELET

une page mise en scène de 25 personnages en quête de lecteurs




C’est un poème maigrelet

À mesure qu’on le lit

Il disparaît





Il sort des yeux comme l’on dit

De quelqu’un de fat

Ou d’un livre out





Et dans la bouche c’est la voix off

Au goût de cendres

Et de haillons





Inactuel et maigrelet

Il meurt il meurt

Et disparaît

Rejoindre la conversation

4 commentaires

  1. c’est un poème
    maigrelet
    asséché
    par un vent d’été
    un poème brûlé
    qui dit encore
    son souffle brûlant
    qui ne renonce pas
    même squelettique
    il ira marchant
    sur les landes
    désertiques

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :