C’EST UN GROS POÈME

tel quel 07/06/2020 3h du mat nb Eurydice devenue involontairement Euridyce m’a déjà pardonné
C'est un gros poème mais penchant plutôt  côté  prose
C'est le marker à grosse pointe qui l'a écrit
C'est un poème lourd de l'esprit d'un rêve pas marrant
Bien que la vérité sortant du puits d'Oedipe 
Ça ne m'a jamais fait prendre mon pied 
C'est un poème d'Orphée qui ne se retourne pas
et pour cause
Son Eurydice l'a précédé quand ils sortaient des Enfers
C'est un poème d'amoureux éternels

(question aux lecteurs 
lequel préférez-vous
du poème premier à la main 
ou du second au clavier

question subsidiaire :
et votre "gros poème"
si vous l'écriviez :
qu'est-ce qu'il donnerait?)



diction
Dorio
et la voix lointaine
mais belle et grave
de Montserrat Figueras
07/06/2020

Rejoindre la conversation

7 commentaires

  1. Si j’écrivais mon gros poème
    il dirait le mouvement du jour
    l’immobilité des nuits sans jours
    si j’écrivais mon gros poème
    il régnerait dans les sillons
    de mes pages blanches quadrillées
    il suerait de pierres écrites
    dans les mirages du désert
    si j’écrivais mon gros poème
    il serait ruine dans l’ombre
    grise d’un soleil si grand
    si grand dans le feuillage
    d’un monde inventé – un poème
    sans pieds aux mains rimées
    si j’écrivais mon gros poème

    J’aime

  2. voilà il est écrit
    ou du moins
    c’est une première version

    répétitions et variations
    sont vous le savez mieux que quiconque Maria
    notre quotidien
    quand nous nous lançons
    sans retenue
    dans un instant privilégié
    de création

    « Poèmes mêlés à moi jusqu’au plus vif du malheur (on peut aussi écrire bon-heur)
    C’est un fleuve que j’ai calmé autant que je l’ai pu
    Avec des Si avec des Mais »
    Jean Cayrol

    J’aime

  3. je préfère celui écrit à la main
    quand au gros poème ce matin
    il ne vient pas mais peut-être
    ce soir où être et ne pas être
    ça se tortille dans la douleur
    dans l’incertitude des heures
    Estourelle

    J’aime

  4. ah oui sauf en atelier collectif
    où ça peut s’entendre
    poèmes gros ou frêles
    ça se commande surtout pas

    il faut laisser les tortillements
    murmures et ruminations
    « s’assembler »

    mais quand ça vient
    il ne faut pas hésiter
    même si après coup
    on n’est pas enclin à montrer
    son essai

    bon dimanche Estourelle
    c’est ce que,j’entends dire
    sur ma pergola
    à mes tourterelles

    J’aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :