TU ME LLAMAS

Tu m’appelles Une flamme mordorée
Tu m'appelles

Tu es une flamme mordorée
comme on dit du bel oiseau
qui rend fou ses chasseurs

Tu es une flamme follette
qui va de tombe en tombe
au crépuscule des dieux
et des déesses travesties
en danseuses de tango

Tu me llamas

Une flamme de mémoire
dont tu éclaires mon poème
jusqu'au noir de mon sang
qui écrit ce dernier vers



une voix pour dire tu me llamas

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :