LA NUIT VERTE





C’est la nuit verte

la malachite sort de l’Oural

C’est la nuit verte

qui joue du coude dans la trompette de Gillepsie

C’est la nuit verte

qui renverse les cuves des teinturiers du Roi

C’est la nuit verte

qui s’accroche aux doigts de Federico García

C’est la nuit de squelette qui danse la jota

C’est la nuit verte

de la fougère et du jus d’ortie

C’est la nuit verte

du vers luisant de l’Utopie

C’est la nuit verte

qui se confond avec l’azur

C’est la nuit de myrtes qui grimpent aux tours génoises

C’est la nuit verte

qui cerne les yeux des immortels

C’est la nuit verte

de Gay Lussac un mois de mai

C’est la nuit des Hopis et des holothuries

C’est la nuit verte

qui disparaît jusqu’au printemps

C’est la nuit verte

sous le soleil de Satan

C’est la nuit qui se consume jusqu’à l’aurore

dans le sablier vert du temps 

Rejoindre la conversation

1 commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :