RUTABAGA





Le rutabaga ça va pas le faire

Et pourquoi pas ? le rut, la bagatelle

(Tiens jadis j’en ai fait une fredaine)





Le coquelicot, ça c’est beaucoup mieux,

Y en a même des fois des champs entiers

et la chanson de Marcel Mouloudji,

D’abord badine puis un trou au cœur.





Le frais cresson bleu du dormeur du val.

C’est la guerre, un bouquet de glaïeuls

fleurit ce pioupiou percé de deux trous.





Résumons. Rutabaga, bagatelle,

Telle une chanson, un ptit coqu’licot,

Les trous : côté verdure et côté droit.

Ajoutons aux glaïeuls, ce presque rien

apporté sur la tombe de sa fille

par le poète proscrit : du houx vert.





J’ai prêté l’oreille à la rumeur

des mots qui rêvent, le regard ouvert,

les yeux sur la mer, qui va, vient, et meurt.

une bagatelle (chanson jj dorio)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :