CE QUI SOURD DE MA PLUME





Ce qui sourd de ma plume

plum plum tralala

Sous la brise d’un rêve

D’une histoire inachevée





Ce qui semble aller de soi

de soie et de rudesse

d’un papier cigarette

dont le filigrane glacé

entrelace mémoire et oubli





Ce qui sème les sons

Les cinq sens d’une voix

en absence

Blanche comme la nuit





Ce qui sourd ce qui semble

Ce qui sème les mots mués

en images évanouies





08/01/2021

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :