HAÏR les puissances des ténèbres









Et je hais toujours la femme jolie

La rime assonante et l’ami prudent

Verlaine

HAÏR




Haïr ne devrait pas appartenir au vocabulaire des païens et des panthéistes Haïr les puissances des ténèbres et le Dieu des crucifiés Haïr le sagouin qui établit une liste des cent meilleurs livres Haïr les Assis qui acceptent la vie telle qu’elle est Haïr ces grands hommes qui démaillotés de leur légende se retrouvent nus mais sans la grâce des Sauvages de nos Tristes Tropiques Haïr ceux qui ont plaisir à verser le sang des lions et des biches Haïr ceux qui rabaissent à plaisir les Saltimbanques et les Architectes Haïr les curés des ouailles vichyssoises et des hordes papales passant au fil de l’épée les Cathares (Tuez les tous Dieu reconnaîtra les siens) Haïr la piétaille qui suit les mots d’ordre d’un dictateur financé par les maîtres des forges et de l’acier Haïr ceux qui n’aiment pas les livres bons et pleins de dictées (Marcel Pagnol) des instituteurs laïques d’Aubagne et des Chartreux Haïr mais encore plus Aimer ce chevalier inexistant paladin à l’armure vide et cette Môme Néant qui laissant cours à sa fantaisie cultive le far niente et la pensée de rin de nos marionnettes caquetantes qui par bonheur A’xistent pas


	

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :