POÈMES leurs voix éclaboussées sur la mousse des murs





Poèmes ?

Rien de plus simple
et de plus difficile
À condition de les porter
toute une vie

Loin de la foule des bravos
et des grigris

Poèmes ?

Un peu de soi
Beaucoup des autres 
Qui les ont donnés à lire
Depuis belle lurette
Échos perdus dans la rumeur du monde
Voix éclaboussées sur la mousse des murs*

Poème ?

Parlant au papier
Son fil s’est dévidé

Il a fait cette page
Entre onze heures et minuit


*Pierre Reverdy 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :