POÈME manières de faire

JE VOUS SALUE VOUS QUI VEILLEZ


Je vous salue vous qui dormez

Robert Desnos


Je vous salue vous qui savez
Séparer le bon grain de l’ivraie

Je vous salue vous qui veillez
à démêler le faux du vrai

Je vous salue hommes d’argile
Dont la vie est longs exercices
	Essais Savoirs toujours fragiles	

Travaux en cours de votre espèce fabulatrice

Je vous salue femmes de rêves
Femmes de plumes de pourquoi
De mère sublimées en Ève
De donas de l’amour courtois

Je vous salue vous qui dormez
Qui flottez dans vos nuits de doute
Ou bien assis au bord des routes
Amours splendides vous rêvez

Je vous salue vous qui aimez
Compagnons gentils hors de vilités
(pensées viles)
Fleurs de beauté à céleste visage

Ainsi finit mon babillage



Citations Nancy Huston (l’espèce fabulatrice) Rimbaud (Ma bohème) Rabelais (l’abbaye de Thélème)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :