LA BARQUE DE LA NATIVITÉ

Je trace des flammes d’espoir face à la mer étoilée
Une barque de la nativité m’apporte les cris joyeux
D’une nouvelle-née




LA CRÈCHE ÉGARÉE

Sous la pluie fine j’ai cherché l’étable de la crèche

Guidé par les braiments et les beuglements

Des bêtes censées l’occuper

Mais sans doute leurs cris étaient trop intermittents

Et je ne l’ai pas trouvée





À mon retour l’ondée avait cessé

J’ai vu une biche et son faon

Qui buvaient à la source de la rivière

des Trois-Enfants

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :