PATCHWORK IN PROGRESS 

 

Ainsi, glané, récolté ou supposé, le hasardeux recueil de digressions, patchwork in progress

Gérard Genette, Postscript.

Mots que je n’emploie jamais, mais que je puise dans ma lecture présente : boniment, camelots, docte, silicone, bêta, jalousie, radicelles, taciturne, injures, appendices.

Mots en chaîne que je puise dans ce vers classique d’entre les classiques : Un je ne sais quel charme encor vers vous m’emporte. 

Mots sortis du puits de ma mémoire présente sans vérifier leur exactitude sur un dictionnaire ou sur l’écran connecté à la Recherche, désormais pourvue d’un moteur : détraqués par l’ordre alphabétique.

Mots qu’on ne sait sur quel pied danser : ricochets d’hypnoses et de métalepses.

Mots brodés d’une lettre ancienne quand elle provenait par la poste écrite sur papier : 

Ma chère J. J’appréhende, tu le sais, les grandes chaleurs de l’été, aussi c’est à la fraîche que je t’écris ce patchwork in progress comme disait l’autre…

https://www.leseditionsdunet.com/livre/un-dictionnaire-part-moi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :