LE TEMPS L’AMOUR L’ASCÈSE

Depuis le temps qu’on les écrit
Jour après jour et chaque nuit
C’est comme une douce habitude

Les lignes s’enchaînent ou s’arrêtent
Des fois ça peut durer deux jours
C’est comme une lettre d’amour
Avec des vers formant l’épître

Les mots sautent comme cabris
Mais faut les passer à la forme
Et à la fin recopier
Avec ses douas sur le clavier

On hésit’encor tant c’est balaise
De nommer : le temps l’amour l’ascèse



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :