ON ENTERRE BIEN LA CORRIDA

assiette décorée par Picasso : « el arrastro » les mules traînent le taureau mort hors de l’arène

UNE PIÈCE RATÉE

Trop tôt Trop tard

Raté Loupé

Les lettres glissent

Et se fracassent

L’alphabet bout

Dans l’encrier

Mais bout à bout

Ça a donné cette pièce

Je la donnerai au potier

De Biot ou de Vallauris

Qui en fera une Picassiette

De Corrida Olé ! Ola !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :