UN ONZAIN ÉCRIT SUR LE ZINC

 

Ce sera un onzain
Une fois une seule
Ce sera un zinzin
Qui fait tenir la nuit

Non une forme vide
Illusoire ou putride
Mais Métaphore vive
Le Monde cousu main

Une fleur inversée
Absente de tout bouquet
Et qui sent bon le zen 


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :