DOUCE FRANCE REVISITÉE





-et dans ton rêve que cherchais-tu alors ?
-…la Douce France
- et ?
- et justement je ne savais ce que le terme recouvrait…

-la chanson de Trénet peut-être ?
- non je n’étais pas vêtu d’une blouse noire
et nulle réminiscence platonicienne n’était à l’œuvre

-ta Douce France n’était-ce pas le nom de cette claveciniste
qui jouait à merveille les barricades mystérieuses 1
-belle hypothèse
maintenant que tu l’évoques j’ai connu une douce France
qui jouait de l’épinette
et qui après les événements de Mai 68
descendit en Ariège pour vivre en communauté

-en Art Y Ai-je gagné merveilles des chemins de traverses
et d’errances
(je me souviens c’était un de tes chants naguère)

-oui un antidote à la France Rance
des discours moisis de l’an quarante
que des voix chevrotantes tentent de rétablir aujourd’hui

En regardant vers le pays de France
Paix est trésor qu’on ne peut trop louer
Je hais guerre point ne la doit priser
C’est Douce France que mon cœur doit aimer

Charles d’Orléans