LA CHANSON POIGNARDÉE

Adieu la vie Adieu l’amour
Adieu toutes les femmes
C’est bien fini et pour toujours
De cette guerre infâme

La chanson (anonyme) de Craonne


Il y a longtemps que GUERRE n’appartenait plus à ma thématique
(et pour tout dire elle en était entièrement absente)
Mais la voilà, l’infâme, avec son cortège de massacres organisés
De chanson poignardée où les couteaux scintillent 1
À l’art de mourir des partisans
Condamnés à mort par la puissance de feu de l’ennemi

Guerre à la guerre affichait-on naïfs
Quand de l’autre côté du miroir
L’ogre sanguinaire nous épiait

Et la voilà sur nos écrans 
Et dans la chair et le sang
Des valeureux ukrainiens

La paix n’écoute pas mes discours impuissants

1 Pierre Emmanuel