CE QUE N’EST PAS UN POÈTE(mais la fin nous dit ce qu’il est)


Un poète n’est pas un abstracteur de quinte essence
Un poète n’est pas Orphée dépecé par les Bacchantes
Un poète n’est pas Brassens sans ses baccantes
Un poète n’est pas un vol de corbeaux sur un champ de blé d’Anvers sur Oise
Un poète n’est pas un lapon perdu dans une bibliothèque du Japon
Un poète n’est pas le reflet presque allégorique de sa propre imagination (citation)
Un poète n’est pas Albertine réduite à cette chanson où l’on cherche après Titine
Un poète n’est pas Emma Bovary mesurant la distance abyssale entre l’art et la vie
Un poète n’est pas (en dépit des apparences) admis au salon de Mme Verdurin
Un poète n’est pas « un vieux serin »
Un poète n’est pas l’enfant d’une nuit d’Idumée
Un poète est une voix rappelant viole et clavecin
Qui de son doigt index presse le sein de sa Muse
Sibylline la femme
Pour des lèvres que l’air du vierge azur affame 1

1 Stéphane MALLARMÉ