DE LA BELLE AUBE AU TRISTE SOIR





Mon beau navire ô ma mémoire
Avons-nous assez navigué
Dans une onde mauvaise à boire
Avons-nous assez divagué
De la belle aube au triste soir

Guillaume Apollinaire





l’aube est là

il fallut démêler

les fils noirs de la nuit

ce ne fut pas sans peine





l’aube est là

timide et grise

mais le jaune mimosa

toque au volet





l’aube est là

sur le journal de bord

éclairé par les braises

du premier feu





l’aube est là

dans le torrent

la roue à aubes

que tu poussais

pour la dernière fois

il y a cinq ans





l’aube est là

ce serait extraordinaire

qu’un autre humain

de la planète Terre

au même instant

écrivit

l’aube est là





l’aube est là

à l’heure où blanchit

la campagne

du côté de Harfleur





l’aube est là

sans métaphore

aurore de paroles 





une femme t’appelle

qui n’est plus là





ta ligne reste en suspens

brisée par la chanson

du mal aimé





de la belle aube

au triste soir 


	

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :