PSYCHANAZOUILLIS





Jamais je n’eus l’envie

de me coucher sur un divan

pour raconter ma vie





C’était pourtant plutôt mode

« à mon époque »

comme l’on dit





Se coucher zyeux au plafond

avec un type derrière soi

qui ne dit mot

mais qui consent

à prendre un gros billet

après la séanc’ ?

Non merci





Moi raconter ma vie

c’était rien de pesant

                                                                 mais j’aimais dialoguer

et j’aimais mes parents





Et puis tout le jargon

« condensations transferts »

toutes ces associations

qu’aiment les psychanazouillis

je les réservais à mes poésies





Un demi-siècle après

qui l’eût cru ?

J’ai conservé cette manie





Je parle au papier comme au premier venu*

Et ce sont mille voix

Qui me répondent la nuit





*Michel de Montaigne

	

Rejoindre la conversation

4 commentaires

  1. C’est un peu vrai ce que tu dis et cependant force est de constaté que pour certains la parole libère
    et en plus on paie c’est vrai mais parfois ne faut-ill pas payer de sa personne pour avancer! et parfois pour trouver un « écoutant » un vrai de chez vrai il faut payer car ça ne se trouve pas sous le sabot d’un cheval. En fait ç

    J'aime

  2. je continue car j’ai cliqué s’en faire exprès! ça ne se trouve pas en fait! Une analyse ce n’est pas que parler, c’est aussi une rencontre, une vraie, dans le sens que si l’autre ne t’écoute pas avec authenticité, ça ne marche pas et bien de ces êtres là, il y en a fort peu alors s’il faut payer un peu tant pis ! On le vaut bien!! et Le psy paye un prix aussi il paye de sa personne! enfin je le crois! mais tu sais c’est comme un fil tellement fragile qu’on essaie de suivre pour donner du sens ou pour en trouver! c’est comme marcher dans la jungle, bien que je n’ai jamais fait ça! 😉

    J'aime

  3. J’apprécie ta confiance et tu peux écrire ici comme tu le crois même en ouvrant selon tes posts différemment le compas Moi j’ai jamais eu l’ombre d’une idée d’aller pousser la porte de l’homme ou de la femme (plus rare) qui te demande de parler depuis son divan Mais j’ai lu des tas de littérature sur la chose par exemple celle de Perec qui après bien du mal à écrire son vécu en la matière s’y est mis pour une revue Il racontait les séances jusqu’à la dernière Car il y avait eu une dernière

    J'aime

  4. oui c’est juste pousser une porte et après d’autres s’ouvrent (la preuve j’ai poussé aussi la porte de ton blog ) mais ceci dit j’en ferai pas une religion non plus et je comprends que ça pose question et si je dis ça c’est non pour convaincre ni commenter, mais pour partager car ton blog invite au partage et je sais que par l’écriture on fait aussi ce voyage intérieur, comme dans le blog « fuir est une pulsion »
    et ton blog est aussi une invitation au voyage intérieur ce que j’apprécie! je n’ai pas lu l »expérience de Pérec (ça doit être bien!) oui il y a forcément une dernière!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :