Y A PAS PHOTO

ce dimanche 5 avril
16h04

Un dimanche particulier alors que la plupart des gens ont ordre de rester chez eux Chez moi – c’était chez nous avant que le cancer détruise ma moitié – Chez nous tout à côté tout au-dessus il y a un bois et des chemins dans la garrigue Une géographie secrète et prolixe pour les promeneurs solitaires ou à deux Sur la photo on voit une zone sans arbres Ils ont brûlé l’été 1996 juste après notre installation dans la bastide de nos rêves J’écris assis sur un petit pin horizontal déraciné Un petit air frais agréable Sur l’ordinateur en bas j’ai laissé en plan le début d’une lettre dans laquelle j’évoque mon correspondant de la nuit Il écrivait à sa Sophie à lui depuis un lieu fréquenté par les créateurs de littérature de l’époque C’était en 1760  et l’endroit s’appelait La Chevrette Ce long sms je le dédie à Josiane Dorio et à Denis Diderot que je réunis ici

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :