LES TRISYLLABES D’UN AMATEUR





TRISYLLABES D’UN AMATEUR

septembre 2020





En ama

teur j’écris

en véri

té citron

Ô rang’ ton

désespoir





En ama

teur je vis

loin du monde

et du bruit

et dez zôms

m’as-tu-vu

ou de Lettres





En ama

teur je lis

la languin

personnelle

de Psoa

en ses zé

téronymes

Albert

Caeiro

et les autres





En ama

teur je suis

en équi

libre sur

le vers blanc

l’harmonie

du cosmos

la mémoire

en folie





l’atmosphère

d’un oubli

éternel


	

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :