LES MÉTIERS QUI M’AGRÉENT





Le charbonnier sans foi

Le mitron sans son four

Le clown blanc comme un linge

La repasseuse de ma chemise de poèmes

Le tourneur de cerceaux

L’arroseur arrosé

Le banquier anarchiste

La cueilleuse de métaphores et de métonymies

L’empailleur de l’oiseau de la philosophie

Le fondeur de cloches qui sonnent sans raisons


Le tapissier du roi qui s’assied sur son cul

L’ajoureuse de vers en rimes équivoquées

Le barbier de western qui vous tranche le cou

Le coureur de jupons

Le groom de Chaïm Soutine

Et l’enfant de la balle qui jongle avec les mots

de la tribu en fête





« l’ode à chacun » d’Henri Pichette a été ma source d’inspiration

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :