L’ÉCRITURE OPIUM DES NUITS





Les mots c’est de la poudre blanche*

Les mots écrits à la plume

au stylo fin sur ma planche.

Comme Nerval, clinique Blanche,

Imagine ses filles de feu,

Sur des cahiers à l’encre bleue.

Les mots c’est mon opium des nuits,

Je sors leur atout de mes manches,

Le Fou, le Bateleur, le Pendu.

C’est l’histoire d’une vie,

Qui invente ses Figures,

Entre mémoire et oubli.





*italiques Emanuele Coccia

Libération 6/11/2020

mots en voix

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :