AINSI DE NUIT EN NUIT JE ME DÉNUITE





Ainsi de nuit en nuit je me dénuite

Je sors des mots inédits ligne à ligne

Je tisse je détisse je rumine

et poème se faisant je m’oublie





Le Temps reviendra bien me tarauder

Mais quand j’écris il est exclu du jeu

De même que ce « je » qui n’est pas « moi »

Ainsi de nuit en nuit ce beau défi





Comme je m’interdis les repentirs

De raturer de faire des biffures

(au risque d’un vers de guingois mort-né)

J’attends je n’écris que quand j’ai trouvé

Comment touiller le feu le miel la cendre





Ainsi de nuit en nuit je dynamite

Fragments fusées désarrois espérances

Rituel d’oubli mémoire du vide

Hypnose Temps perdu Instants précieux





02/12/2020

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :