TOURNER sept fois ma plume dans son encrier

TOURNER








Depuis le fameux bigbang ça tourne ça tourne

Claude Nougaro





Tourner casaque Tourner un compliment à la Pierre Dac Tourner autour d’une toile posée au sol par Jackson Pollock Tourner dans la forteresse de Sacsayhuamán en haut de Cuzco le jour d’Inti Raymi (pour ma pomme ce fut le 21 juin 1970) Tourner au tour un bol tibétain Tourner cette petite épître inventée par ce malicieux rimailleur qui s’allait enrimant (« Marot trouves-tu en rime art ?) Tourner le bouton de ce poste clandestin qui répète en boucle les sanglots longs des violons de l’automne (le 5 juin 1944) Tourner la pâte grise que l’on enfourne sous le regard des Effarés Tourner sept fois sa langue dans son encrier Tourner la page 893 À l’ombre des jeunes filles en fleurs (« mêlant tous les arts, à la façon de ces poètes des anciens âges pour qui les genres ne sont pas encore séparés ») Tourner le cœur de la Nausée Tourner la tête de la grisette (Margot la blanche caille et Fanchon la cousette) Tourner le livre des Tables des séances spirites de Victor Hugo à Jersey Tourner avec Queneau cent mille milliards de poèmes Tourner Zazie dans le métro de Louis Malle Tourner la cuillère d’un petit noir à la terrasse des Deux Magots et disparaître anaphoriquement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :