JE CHERCHE L’OR DES NUITS

7
Noir c’est la sorcière en sabot qui s’en va au sabbat Noir c’est la carriole des trépassés chantant le Requiem de Fauré Noir c’est la forêt la sylve noire des nuits rhénanes où l’on agite un vin trembleur Noir c’est l’or des nuits que l’on troque contre un sonnet d’Apollinaire
8
Noir c’est un mystère annoncé par les crieurs au tambour sur le parvis des cathédrales Noir c’est un brandon sorti du bûcher du Baal Noir c’est le bal des veuves de 14 18 Noir c’est l’anar qui écrit Mourir pour des idées Noir c’est le velours du chanteur engagé Noir c’est le poème d’un récitatif pompeux
9
Noir c’est l’ivrogne qui cuve son vin gris Noir c’est Bachelard faisant un livre de rêveries Noir c’est l’heure mélancolique où la nuit échappe à la nuit Noir c’est l’avertissement de la Nouvelle Héloïse : Toute jeune fille qui lira ce livre est perdue Noir c’est la dolce vita dans la fontaine de Trévi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :