AVEC LE P DE POÉSIE PLUS PETIT QU’UN GRAIN DE RIZ

J’avance trois vérités à la fois
J’avance de trois pages et je recule de deux
 
J’avance le p de poésie plus petit qu’un grain de riz
J’avance le fou, le cheval, le gambit
 
J’avance dans le fleuve des pas perdus
Un pied sur l’Orénoque un rêve de pirogue
 
J’avance un œil sur l’Étoile du Nord
Un autre sur celle de la Terre de Feu

J’avance deux couleurs sur le mur des enfants
Du bleu et de l’orange avec la phrase d’Eluard

J’avance de pas perdus en pas retrouvés
Sur le chemin des mythes et des épiphanies

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :