ESSAIS





COMMENCER

Emportez-moi dans une douce caravelle.  Henri Michaux

Commencer, recommencer sans cesse…et poursuivre ses commencements qui n’en finissent pas. Et surtout ne pas s’embarquer sur les flots plus ou moins déchaînés pour, dès les premiers cahots, abandonner sa barque (caravelle disait l’autre), naviguer au mieux, chalouper…quitte à se louper. Mais on aura fait dans un état second son Essai, sa tentative inaboutie, inachevée…et à la moindre occasion, à recommencer. 

ISOLEMENT

Je n’ai pas recherché l’isolement, mais je l’ai subi, après la mort trop tôt venue de mon épouse, ma semblance. Subi, mais sans me plaindre, et au contraire, par une force insoupçonnée, tâcher d’en tirer profit. Isolé et fréquentant à distance esprits vigoureux et réglés 1 autant que ce raisonné dérèglement de tous les sens. 2.

1 Montaigne 2 Rimbaud

L’AMOUR

L’amour, cette unique passion qui me tienne en haleine, me met en mesure d’être vigilant, m’oblige à sobriété, à prendre soin de ma personne, à faire de l’écriture une grâce, me protège des grimaces difformes et pitoyables de Vieillesse, m’encourage aux études, aux recherches, aux lectures, ôtant à mon esprit le triste deuil de mon amie, en le raccointant (le reliant intimement) à ce soi-même (comme un autre), marque de fabrique de ceux qui étant nés à la société et à l’amitié, ont cette sensibilité qui leur permet de se couler dans la vie d’autrui, le semblable et le différent.      

Une écriture réactualisée de Montaigne mon ami le plus sûr avec une touche de Paul Ricœur



JE SUIS INTERDIT DE POÈMES





une fantaisie





Je suis interdit de poèmes…sur le papier

Mais dans ma tête ça n’arrête pas de bourlinguer

Textes Antitextes Expériences de pensées

Cut up Lieux communs percutés

Où la bouche délirante fait dinguer

le concept et la cogitation de nos chers métaphysiciens





Je suis interdit…en arrêt volontaire de machine

à écrire

les fadaises de l’écriture automatique

Mais dans ma tête ça moissonne

Faucille d’or faisant tomber des épis

des « et puis »

des essais sur les Essais exempts de toute farine

que font ces diables de critiques

dans les bénitiers des éditeurs de Saint Germain des Près





Il n’y a plus d’après ni de traction avant (l’antique déesse noire)

Mais un petit vélo présent

Qui fait le tour de cette nuit absente de tout bouquet

Mais non de cette fantaisie générée dans son lit

En bel état d’hypnose et d’insomnie





je suis interdit de poèmes

DES ESSAIS





Des Essais

Montaigne en fit des tonnes

Je n’ai pas asteure

Ses livres sous les yeux

Mais je me souviens

De quelques passes mémorables

Il appelait ça peindre le passage

Celui du temps

dont il goûtait

chaque seconde

quand tout bien

se goupillait

Mais quand il avait le bourdon

Il le traversait

à sauts et à gambades





Cette nuit

Moi aussi

C’est la cloche des morts

Qui m’a réveillé

Alors je prose

Cheval blessé

Qui rue

Et trempe généreusement

les doigts dans l’encrier





Comme vous pouvez le constater

QUELQUES PAS DE CÔTÉ avec Montaigne





La conversation est une joute

Un exercice pour délier l’esprit.

Michel de Montaigne





Je rêve de Montaigne

Nous devisons Nous conférons

Il me conseille sur mes affaires

Mais à sa manière





Nous ravassons Nous rêvassons

Sur cette humaine raison

Instrument libre et vague





Je rêve à Montaigne

Autour du promenoir

De celle qui m’était

– comme il dit de son seul ami –

« la moitié de tout« 

Et dont la disparition

M’a dérobé sa part





Mais nous continuons

Rêveurs témoins

Faisant d’Essais

Sursauts





Sans aucune assurance

Que celle de l’imprévu

Et des pas de côté


	

POÈMES ARTISANAUX





Poèmes en graines

Semaisons





Ce matériau jaillissant de la langue

Ce quelque chose de plus

Venu des sources

et du sel de la poésie





Les essais sont multiples

Les impasses innombrables

et la mise au point

de toute pièce poétique

 toujours inachevée





le poème nouveau transforme nos croyances





AIMER ALLER ARTISAN ASTÉROÏDES AUJOURD’HUI BABELS BOOMERANG BIOGRAPHIE BLOG BOURRU CARNETS CHEMIN CHUTES COUTEAU  DANGER DÉDICACES DIABLE DORIO EFFLEURER ÉNIGME ESSAI EXIL FANTAISIE FÉTUS FRAGMENTS FRONT GAMMES GNANGNAN GRAINS GRATUIT HAÏKU  HOCHET MANIÈRES MARTIGUES MÉMOIRE MOINEAU MORT MYTHES NON-DIT   PAIX PALET PALIMPSESTE PARADIS PARADOXE PASSAGERS PASSER PASSEUR PENSER PHRASE POÈME POÉSIE POÈTE POINÇON POLYPHONIE PUCES QUE SAIS-JE RATÉ RÉALITÉ ROSIER SABLE SILENCIAIRE SOUFFLEUR SUJET TEMPS TRACES UTOPIE

AIMER L’UTOPIE