LES ARBRES ENFANTS

Il est des parfums frais comme des chairs d’enfants

Charles Baudelaire (Correspondances)


Mathis mon petit-fils devint, à sa naissance (28/02/2016) un mimosa (jaune comme sur les toiles de Pierre Bonnard.)
Alice, fille de mon autre fille (02/02/2022), est ce cerisier du Japon, qui montre déjà un mois après sa rituelle plantation, ces premières fleurs blanches.

Les arbres des deux sœurs mères, mes filles bien-aimées, furent un pommier et un tilleul plantés dans un jardin d’Ariège dont je n’ai plus la clé.

Ainsi sont les arbres de notre micro-histoire qui dans la forêt des fables et des symboles font entendre leurs paroles familières, éphémères couleurs d’éternité. 


Martigues 06/03/2022


sur les arbres il est un site de poésie et de peinture merveilleux

https://eloge-de-l-arbre.over-blog.com/



ARBRES ENFANTS Dorio 11/03/2022

ARBRES DES NAISSANCES

photo du 11 février 2022 (prise dans « mon jardin imparfait » comme disait Montaigne)

Dès le début de février mon mimosa jaunit, avant d’exhiber, quinze jours après, ses belles inflorescences jaunes. J’ai planté l’acacia dealbata, il y a tantôt 6 ans pour la naissance de Mathis, le fils de ma fille aînée. 
Poudré comme Pierrot Dans son costume à pois jaune (Francis Ponge).

Aujourd’hui, 3 février 2022, c’est pour Alice, fille de ma fille cadette qui vient de voir le jour, que je plante gaiement Kojo no Mai, un cerisier du Japon, qui en fleurs prend le nom de sakura. Sakura, sakura Ils tombent dans les rêves De la belle endormie. (Issa)

Notre belle endormie, qui fut privée de la jouissance d’être deux fois grand-mère.




INSTANTANÉS





un chat errant qui gratte son oreille adossé à la grille bleue de la terrasse

un papillon blanc qui volette autour des derniers pétales de l'amandier

le vent qui remue le mimosa éteint et l'olivier gracieux

et sur ma table les pages d'un journal en ligne que je viens d'imprimer :

il n'y a jamais eu de système aussi démocratique que la Commune


16/03/2021  11h24




AMOURS JAUNES





Dans le jardin le mimosa commence sa période

amours jaunes.

L’olivier flotte au vent de mer.





J’ai écrit ces deux lignes sur un nouveau carnet à spirales dit

« poussière de lune ».

Je vois arriver une tourterelle, venue picorer les graines du nichoir.

Un bref instant je songe alors que j’ai participé à cette scène.





J’ai été le mimosa faisant ses fleurs,

mon olivier d’hiver,

la tourterelle sans sa compagne,

et cette plume éphémère qui a effleuré la page,

avec le soin dû à ce texte,

que je me donne l’illusion d’appeler

un poème.

mimosa planté en l’honneur de Mathis : il va fêter son premier lustre
http://eloge-de-l-arbre.over-blog.com/
poème repris sur ce blog d'exception
qui met en valeur textes, poèmes, peintures et dessins,
 célébrant nos frères les arbres

À ce jour, 1288 poètes, 2643 poèmes
et de nombreux artistes ...