SALLE DES MOTS PERDUS

Salle des pas perdus Traversée du désert
C’est un mauvais début « Ça va pas le faire »

Ou bien tout au contraire On va persévérer
E caddi como corpo morte cade 1
« Et tombé comme tombe un corps mort »
Le facétieux Groucho va nous relever
« Ou bien cet homme est mort
Ou bien ma montre est arrêtée »

Salle des mots perdus Au terme de tant d’années
Vouées à la recherche d’images pour les yeux,
Ou pour la voix qui répète ce vers mystérieux :
Sunt lacrymæ rerum et mentem mortalia tangunt 2

« Les larmes coulent au spectacle du monde
Le destin des mortels touche les cœurs »


1 Dante La Nouvelle Comédie 2 Virgile (son grand aîné)


https://www.leseditionsdunet.com/livre/un-dictionnaire-part-moi

DIALOGUES INTÉRIEURS





Nous survenons en quelque sorte, au beau milieu d’une conversation qui est déjà commencée et dans laquelle nous essayons de nous orienter afin de pouvoir à notre tour y apporter notre contribution. Paul Ricœur





–  Comment as-tu eu l’idée de ces dialogues intérieurs ?

– Pas « une idée » mais le glissement de ce fameux « monologue intérieur » des écrivains vers la formule dialogue.

– Mais qui questionne et qui répond ?

– C’est là le hic !

– Mais encore ?

– Dialogues de sourds, chantonnement des voix, paroles pour les yeux, comme dans les films muets…Il faut prêter l’oreille au clair-obscur de nos différentes personnes, de la première du singulier à la 6° de notre conjugaison.
– La sizième?

– Oui un trait grammatical  bien plus utile que la soi-disant 3° du pluriel.

Dialogues intérieurs : dialogues pluriels, questions ouvertes qui n’ont ni fin…ni commencement.


	

POÈME ÉCRIT LES YEUX FERMÉS





le monde sur tapis vert

la boule blanche bloquée

au bord du gouffre





une ballade d’Archie Sheep

« écoute Archie il faudrait qu’un jour

on aille jouer Bach sous un baobab »  





une roue à aubes

qui remurmure

la chanson des Nestes

de Jézeau dans les Hautes Pyrénées





un bouquet de violettes

déposé à l’asile de Rodez

pour Artaud le Momo





la rivière Arize

creusant la grotte

de nos hommes premiers

au Mas d’Azil





la voix d’Antonio Tabucchi

le fil de l’horizon qui se déplace

à mesure que nous nous déplaçons





le fil de ce poème

écrit par je ne sais quel sortilège

en revisitant tous ces lieux perdus

les yeux fermés

 

UN PEU DE POUDRE AUX YEUX

L'écriture est une sorte de malédiction :
elle sépare la poésie de son auteur.

Je laisse sur la page un peu de poudre aux yeux
Des mots habité d'un monde qui se faisant
se défait C'est le lot de tous mes rêves

Mais il est un poème que je n'écris pas
et qui est l'essentiel Je l'imagine l'apprends
mot à mot vers à vers - une démarche ancienne
qui permettait ainsi que personne ne vole
les feuillets écrits pour usurper un nom

C'est une pratique lente exigeante secrète
Elle s'interdit de montrer les ponts et les étais
Qui permettent au conte poétique d'exister

hypnographies
(calligraphies rêvées)
Dorio
19/05/2020
04h27

LES YEUX

 
comme un ange qui se dévoile
tu me regardais dans ma nuit
avec ton beau regard d'étoile
qui m'éblouit

Victor Hugo

*


les yeux au bord
des lèvres blêmes
 
les yeux de peur
de lâcher prise
 
les yeux de sel
et de poussière
 
les yeux des nuits
de corrida
 
les yeux du cheval
de Guernica
 
les yeux du cri
du cristal en miettes
 
les yeux de l’amour
mon amour
 
à jamais
silencieux
 
 
AMOUR AMOUR
sur un poème de Victor Hugo
voix et musique Jean Jacques Dorio
accompagnement piano Léo Cotten



cd 20 plages
titres ci-dessus
enregistré été 2019
au studio du Petit Mas
aux Martigues

produit exclusivement par l’auteur
Jean Jacques Dorio
9 rue de la Bergeronnette
13500 Martigues

envoyé en échange de 15 euros
Merci