REMISE EN VIE D’UN INSTANT PERDU





LA REMISE EN VIE D’UN INSTANT PERDU

un instant perdu à répéter le spectacle

le spectacle d’une vie d’enfant aux cheveux blancs

les cheveux blancs si ça se trouve c’est ceux qui ont les plus belles idées

les plus belles idées naissent de nos idylles

nos idylles de papier qui font se dresser les corps et les décors

les décors se promènent de la cave au grenier

au grenier de Toulouse je vis ma première pièce oui mais laquelle ?

laquelle je ne sais c’était peut-être un mot pour un autre ou bien rhinocéros

Rhinocéros quelle belle invention pour ceux qui lisent en fermant à demi les yeux

les yeux du monde si méchant que ça fait tache d’huile

comme disait Odette à Swann

Swann un homme si pschitt !

Pschitt parfaitement

comment peut-on rêver d’une meilleure chute !









22/01/2020

04h30





nb texte écrit sur la couverture de CRI-CRI

revue du Théâtre National de Marseille

La Criée









le texte inducteur est l’entretien

avec Jean Bellorini

pour sa pièce Un instant

d’après La Recherche

« Vous vous demandiez si le rhinocéros qui vient de passer est bien celui de tout à l’heure
ou si c’en est un autre.
C’est à cela qu’il faut répondre. »
Ionesco
Rhinocéros

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :